A la une

Un jeune épileptique enchaîné pendant deux ans avec des animaux par son père et ses 3 épouses.

0
Un jeune épileptique enchaîné pendant deux ans avec des animaux par son père et ses 3 épouses.

Nigeria – Le commandement de la police d’État de Kebbi a arrêté un père et ses trois épouses pour avoir prétendument enchaîné le fils de 11 ans de l’homme dans une étable pendant deux ans.

Le garçon, nommé Jibril Aliyu, de la région de Badariya à Birnin Kebbi, dans l’État de Kebbi, aurait perdu sa mère il y a deux ans. Ses belles-mères auraient commencé à le maltraiter par la suite et lui auraient refusé les soins nécessaires.

Le garçon épileptique aurait été enchaîné avec des animaux et aurait survécu en mangeant les restes de nourriture des animaux. Il lui arrivait aussi de manger ses propres excréments, selon Manir Jega qui a partagé les vidéos du sauvetage du garçon.

Manir Jega ajoute : “À la suite du traitement monstrueux et infâme qu’il a subi, il a complètement perdu ses sens et se comporte exactement comme un animal”.

L’officier des relations publiques (PPRO) du commandement, le DSP Nafi’u Abubakar, a confirmé l’arrestation du père et des belles-mères du garçon à des journalistes à Birnin Kebbi lundi.

Il a déclaré “Oui, nos hommes ont arrêté le père d’un enfant de 11 ans, Jibrin Aliyu, et trois épouses pour avoir prétendument enchaîné le garçon pendant plus de deux ans.

“Nos hommes ont arrêté les suspects dimanche dans le quartier de Badariya du gouvernement local de Birnin Kebbi, et le garçon se trouve à l’hôpital Sir Yahaya Memorial, car l’enquête est toujours en cours pour élucider les circonstances de l’enchaînement du garçon dans un enclos pour animaux pendant cette période”.

En parlant avec les journalistes, un frère aîné de la victime, Bilal Aliyu, qui a nié avoir enchaîné le garçon, a déclaré que le garçon était temporairement enchaîné de peur qu’il fugue de la maison parce qu’il est épileptique depuis sa naissance.

“Mon frère, avec qui je partage le même père, était épileptique dès sa naissance, mais il se remet périodiquement de son affection, raison pour laquelle il a été envoyé à l’école, et jusqu’à ce que sa situation se détériore, il était deuxième à école primaire.

“Après que mon père se soit séparé de sa mère (le garçon), sa mère l’avait emmené dans son village de brevets pour qu’il reste avec elle, et c’est lorsque son mal a empiré et qu’il s’est agravé que notre père l’a repris car sa mère a fini par mourir.

“Je peux vous dire que notre père s’est donné beaucoup de mal pour que mon frère reçoive le meilleur traitement qu’il méritait, car il a dû vendre sa maison et sa voiture au cours du traitement, et malheureusement en vain”, a-t-il déclaré.

Aliyu a affirmé que le garçon était seulement enchaîné pendant la journée et emmené dans sa chambre le soir, ajoutant que cela n’a pas duré plus d’un an.

Le garçon est maintenant à l’hôpital et répond au traitement.

La Russie annonce le premier vaccin contre le coronavirus qui offre une immunité de “deux ans”

Previous article

La nouvelle Mme Ehouman née Adja Diallo

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in A la une